Après le long clash opposant Rohff à Booba, nous assistons maintenant à la naissance d’un nouveau clash avec des adversaires qui évoluent dans des milieux différents mais qui ont pour point commun d’être Noirs. Il s’agit du prédicateur panafricain d’origine béninoise, Kemi SEBA, et du rappeur d’origine haïtienne, Kery JAMES.

Les hostilités ont commencé début mars 2012 lorsque le directeur du New Black Panther Party francophone, s’en est ouvertement pris à l’interprète respecté dans le milieu du rap français. Kemi a déclaré dans son émission Afro-Insolent Radio que le groupe de rap formé par Kery et quelques amis, devrait être appelé « Idéal J(uif) » au lieu d’ « Idéal J ». L’activiste a ajouté que l’artiste qui semble faire du rap militant avec sa chanson « Lettre à la République » sorti fin février 2012, ne serait en fait qu’un pseudo-représentant des cités qui prône l’intégration. Kemi s’exprime sur le cas de l’interprète dans sa rubrique « la s*lope de la semaine ». Voici la vidéo pour écouter cette partie de l’émission :

Kery JAMES a attendu le moment opportun pour répondre à l’orateur. Pour le premier clip « Dernier MC » issu de son prochain album qui devrait sortir en mars 2013, l’un des piliers du hip hop français adresse cette punchline à son détracteur et réplique avec le « J de la jalousie ». Voici l’extrait en question : « T’auras toujours des envieux qui pour se démarquer
Se positionneront contre en espérant se faire remarquer
Observe leur arrogance et devine leur soif de pouvoir
Moi j’entends leur ignorance même quand ils étalent leur savoir
Les noirs sont affaiblis, oui, parce qu’ils sont désunis
Le premier J qui nous ronge, c’est le J de la jalousie
Mais tu manques d’humilité pour remettre en question tes méthodes
Pour toi la révolution ne peut avoir lieu que sous tes ordres
Mais j’ai déjà un prophète je n’ai pas besoin de gourou
On n’a pas le même combat on ne frappe pas avec les mêmes coups
Tu es manipulé tu brises l’unité
C’est par des nègres comme toi que Malcolm X fut assassiné ».

Le fondateur et rédacteur en chef d’Afro-Insolent Radio a rapidement réagi à cette pique en publiant ce message sur Facebook : « Les PSEUDOS révolutionnaires des MAISONS de DISQUE tentent (en vain) de me clasher, j’ai eu des Ouïes-Dire, ahaaaaahhh, guettez ma réponse Jeudi, car à compter de ce jour, les combattants en CARTON ne pourront plus dormir ». SEBA développera donc son point de vue sur l’affaire jeudi prochain dans son émission à 22h (heure française). NegroNews vous informera sur la suite de cette affaire.


Enfin Kemi Seba parle tout haut ce que je preche depuis perpette, en profondeur…tres bonne réflexion !!

One on One avec Mc Jean Gabin:

“J’enc*** le mouvement rap francais”

Despo Rutti:
L’ occasion d’ expliquer clairement et en détails sa vision des choses sur plusieurs sujets qui lui tiennent à coeur.

Advertisements